Balade dans Costières avec le Château Mourgues du Grès le 21 mars

Mail-Mourgues-du-Gres

 

Tout au sud, entre la Vallée du Rhône et le Languedoc, là où le soleil et le mistral sont rois, un domaine est niché dans un ancien couvent des Ursulines : le Château Mourgues du Grès. 65 hectares de vignes entourent cette vieille bâtisse du 16ème siècle offrant à la famille Collard, propriétaire des lieux une large palette de terroirs et de cépages.

Œnologue de formation, François Collard, le propriétaire, a travaillé dans le Bordelais et notamment au Château Lafite Rothschild avant de reprendre l’exploitation familiale en 1990. Trois années de travail, de recherche sur les terroirs et les assemblages conduisent le domaine à faire une première commercialisation des vins en bouteilles en 1993.

Sine Sole Nihil peut on lire sur le cadrant solaire qui trône au milieu de la cour de la bâtisse, une idée forte au domaine puisque les propriétaires en ont fait leur devise. Ils ont même reproduit cette maxime sur les étiquettes des vins du Château Mourgues du Grès.

Rien sans soleil donc dans ce coin de France où amener le raisin à maturité n’est pas un problème. Là où tous les éléments, la Terre, le Feu, l’Air et même l’Eau du fleuve qui a sculpté le paysage se combinent pour offrir au vigneron des raisins sains et de belle maturité.

Mais là où beaucoup de domaines auraient joué avec ce soleil pour produire des vin riches et écrasants, les vins de Mourgues du Grès se distinguent par une juste maturité du fruit. Ainsi Galets Rouges, première cuvée de rouge du domaine, séduit par son caractère canaille où la souplesse de la structure joue avec l’exubérance du fruit. Jeune Syrah, Grenache ainsi qu’une pointe de Mourvèdre et de Carignan composent cette cuvée. Cuve 46, nouvelle cuvée du Château Mourgues du Grès, fait la part belle au Grenache et à de vieilles vignes de Cinsault. C’est un rouge d’une tendresse et d’une gourmandise diabolique.

Du côté des blancs, Galets Dorés se distingue par son caractère explosif. Au nez, un bouquet de fruits blancs, d’agrumes et de fleurs, en bouche, beaucoup de fraîcheur et un caractère salin … Beaucoup de séduction … Terre d’Argence Blanc fait montre de plus de volume et de noblesse. Une base de Viognier complétée par de la Roussane et du Petit Mansseng en font un vin ample et généreux combinant à merveille droiture et gourmandise.

Dégustation vendredi 21 mars 2014 à L’Autre Cave, Palette – Le Tholonet, de 10h à 19h30 et en présence du vigneron de 17h à 19h30.

Pin It on Pinterest