Domaine Bénédicte et Stéphane Tissot

Tissot

Un vin fait avec amour et passion ne peut que créer une émotion…
On retrouve dans un vin les personnalités et les caractères de ceux qui l’on fait car chaque geste, chaque opération, chaque décision à son importance.
Le vivant est tellement bien fait que si l’on parle de vin naturel, il n’existe pas 2 vins identiques à travers la planète, contrairement aux vins industriels qui se ressemblent tous.
L’industrialisation du vin, c’est la fin de toutes ces identités, ces nuances, ces caractères qui font la magie d’une bouteille.

Le travail sur notre domaine, c’est un peu le résumé de tout cela.

Des terroirs exceptionnels, comme les Bruyères, La Mailloche, En Barberon, Curon.
Une recherche toujours plus poussée de l’expression de ceux-ci : nos 46 ha de vignes sont cultivés aujourd’hui en Biodynamie (certification Demeter) pour laisser vivre les sols, pour avoir des raisins indemnes de produits chimiques, pour permettre des fermentations avec des levures naturelles, pour diminuer les doses de soufre en cave.
Cette recherche de diversité aromatique nous a conduit à produire 36 cuvées différentes, souvent terroir par terroir, avec beaucoup d’innovations en tenant compte du potentiel extraordinaire du vignoble jurassien.
Notre méthode de travail nous demande ainsi qu’à toute notre équipe beaucoup d’efforts. Nous sommes 15 à travailler toute l’année aidés par quelques étudiants en été, et en septembre…50 vendangeurs.
Enfin, les projets ne manquent pas entre les créations de nouvelles cuvées ou la replantation de vignes comme le Clos de la Tour de Curon, sans oublier l’envie d’aller toujours plus loin dans cette qualité qui nous tient tant à cœur.

 

Il n’y a pas grand chose à ajouter si ce n’est que la rencontre avec Stéphane Tissot fut l’une de mes grandes rencontres dans le monde du vin.

La première fois que je l’ai vu c’était à Renaissance à Angers en 2006. Des vins du Jura on n’en vendait pas tous les jours mais en voyant ce bonhomme avec toujours un sourire sur son visage, son air si gentil et accueillant, je me suis dit “il faut gouter ses vins”. Et là, révélation, tous les vins sont d’une grande classe que ce soit chardonnay, Savagnin, vin sec ouillé, vin oxydatif, vin moelleux et liquoreux tous ont un caractère bien particulier. Du coup en rentrant à Aix je leur commande un assortiment de bouteilles pour déguster plus de cuvées et les faire découvrir à toute l’équipe et forcement nous avons craqué pour quelques cuvées (3 ou 4 à l’époque).

Deux ans plus tard retour au salon renaissance à Angers. Et là comme à chaque fois que l’on voit Stéphane il nous présente ses nouvelles cuvées et nous parle de ses projets. C’est ce jour là que j’ai dégusté son crémant pour la première fois.

Puis en janvier 2009 après une visite dans quelques domaines prestigieux de Bourgogne je suis allé jusqu’au domaine à Arbois (Montigny-les-Arsures précisément). C’est la première fois que j’ai pu gouter la totalité des cuvées du domaine, à l’époque moins d’une trentaine, et visiter la cave avec notamment dégustation des raisins qui séchés dans le greniers pour le vin de Paille et visite de la cave où vieillissent les vins jaunes avec les futurs cuvées parcellaires La Vasée, En Spois, Les Bruyères.

Aujourd’hui c’est l’un des domaines que j’affectionne tout particulièrement, avant tout pour ces vins que j’essaie de faire découvrir au plus grand nombre car c’est vraiment des vins d’exception, des vins qui reflète leur terroir et la personnalité d’un vigneron jovial et méticuleux. Résultat nous vendons maintenant une dizaine de cuvées de Stéphane et nous avons plusieurs millésimes disponibles sur certaines cuvées et nous sommes toujours émerveillés quand nous ouvrons une bouteille du domaine.

Bref Stéphane Tissot est pour nous un très grand vigneron et nous sommes fiers de pouvoir vous faire découvrir des vins d’une tel authenticité.

 

Stéphane JAEN

Pin It on Pinterest